Les grammaires de l’éducation critique aux médias à l’épreuve du numérique
Pereira, I.
2017
07/02/2018
-A A +A

L’article circonscrit trois grammaires de l’éducation critique aux médias qui structurent ce champ de recherche en continuité avec d’autres espaces sociaux. Il montre comment au sein de l’Éducation nationale en France, en ce qui concerne l’éducation aux médias, c’est la grammaire constructiviste qui domine. Il met également en relief comment la grammaire rationaliste de l’éducation critique aux médias, en dépit de son approche positiviste, ne parvient pas à échapper à des controverses publiques face aux défis lancés par la circulation de l’information sur Internet. Enfin, il expose une troisième grammaire appelée « matérialiste ». Il en souligne le renouveau, en particulier à travers l’actualité de la théorie critique de l’École de Francfort et du traitement des enjeux socioéthiques de l’éducation aux médias par la sociocritique du numérique.

Référence bibliographique: 

Pereira, I. (2017). Les grammaires de l'éducation critique aux médias à l'épreuve du numérique. tic&société11(1), 111-136.