Programmation scientifique

 

La Chaire de recherche du Canada sur les enjeux socioculturels du numérique en éducation a pour objectif de contribuer à structurer une approche sociocritique du numérique en éducation.

À l’origine de cette approche se trouve le constat que l’étude du numérique en éducation s’est principalement articulée autour de l’enseignement et de l’apprentissage en contexte institutionnel, notamment en vue d’en mesurer les effets. Sans remettre en cause la pertinence de ces études, des chercheur.e.s ont régulièrement appelé à appréhender le numérique dans sa relation dynamique aux acteurs éducatifs au sein des contextes sociaux et culturels dans lesquels cette relation prend place. Par l’élargissement des tenants et des aboutissants du numérique et de l’éducation, une approche sociocritique permet de prendre en compte des enjeux connexes à l’enseignement et à l’apprentissage per se.

Bien qu’elles aient de multiples origines et qu’elles ne soient pas homogènes, les approches critiques ont été largement développées dans les disciplines s’intéressant aux relations entre la technique et la société. Elles apparaissent également dans les travaux de plusieurs chercheurs œuvrant dans le domaine du numérique en éducation, sans qu’on puisse toutefois parler d’une tradition établie. Dans le but de poursuivre la réflexion, une approche sociocritique s’attèle à mobiliser différentes disciplines afin de penser la relation entre le numérique et l’éducation de manière systémique, intégrative et critique. Elle s’articule autour d’axes de recherche évolutifs:

  • Étude du numérique dans le quotidien des acteurs éducatifs et paraéducatifs, en tant qu’individus sociaux liés par des relations, des rôles et des normes variables suivant les interlocuteurs, les lieux et les appartenances sociales et culturelles;
  • Étude du numérique dans les logiques économiques, politiques, idéologiques qui privilégient certaines valeurs et certaines finalités plutôt que d’autres, et qui s’avèrent plus ou moins compatibles avec les missions de l’École;
  • Étude du numérique dans la filiation historique des objets techniques qui ont pénétré l’éducation;
  • Étude du numérique en lien avec les disciplines s’intéressant aux relations entre la technique et la société, tout en spécifiant les enjeux qui sont propres au numérique en éducation.

La Chaire contribue à la structuration d’une approche sociocritique du numérique en éducation sur les plans théoriques, empiriques et humains. Ses travaux de recherche s’articulent principalement autour des dimensions suivantes:

  • Dimensions intercontextuelles: mobilité, continuité et ruptures du numérique à travers les contextes quotidiens des individus, notamment l’école;
  • Dimensions relationnelles: inégalités numériques et implications éducatives;
  • Dimensions migratoires: usages numériques des migrants pour leur intégration linguistique, éducative et sociale.