Appel à communication - Éducation 4.1!
19/04/2018
-A A +A

L’ambition de ce colloque est d'examiner ce qui se cache derrière les discours enchantés et eschatologiques, les illusions qu'ils véhiculent, mais aussi ce qui est appelé à rester des innovations ou des évolutions incessantes d’ordres très différents technologiques, pédagogiques et organisationnels qui marquent d'ores et déjà les réalités profondes de la formation à distance. En privilégiant une perspective historique, généalogique et éventuellement « continuiste », le colloque abordera, sous des angles thématiques variés, les enjeux et les mutations liés au numérique dans les systèmes éducatifs comme dans la formation professionnelle.

Dix ans après la tenue d’un Symposium international organisé par la revue Distances et médiations des savoirs, à l'époque Distances et Savoirs, il s'agira notamment d'identifier les enjeux des mutations importantes et diversifiées qui affectent les manières d'enseigner, d'apprendre et d'organiser l'éducation en général et la formation à distance en particulier, entre autres, du fait de la numérisation, de la dématérialisation et de la « plateformisation » des modes de fonctionnement en éducation et en formation.

Approches et thématiques du colloque : ouverture et diversité
L’approche du colloque, en lien avec les perspectives de DMS, favorise l’ouverture. À la fois pluri et interdisciplinaire, il portera sur les thématiques dont la liste ci-dessous n'est pas exhaustive :

Les usages et les pratiques

  • Hybridation des modes d’organisation de la formation (distance/présence)
  • Pratiques à distance et/ou hybrides en formation initiale et continue des enseignants et des formateurs
  • Médiatisation des processus d’enseignement et d’apprentissage
  • Autoformations, autodidaxies
  • Contenus médiatisés en ligne
  • Pratiques des apprenants dans, en marge, à côté des dispositifs de formation
  • Trace et traque. Analyse des parcours des apprenants et des apprentissages (learning analytics)
  • Etc.

Les modalités et les stratégies

  • Ingénieries en formation à distance et hybridée
  • Environnements numériques innovants
  • Spécificités de la distance dans la pédagogie universitaire
  • Modèles économiques des dispositifs de formation numérisée
  • Industrialisation de la formation, entre industries de services et industries culturelles
  • Etc.

Les politiques et les enjeux

  • Passé et perspectives de la distance en formation
  • Révolution (in)achevée des MOOC
  • Internationalisation des réseaux de formation à distance
  • Formation à distance et grandes questions sociétales (développement, genre, handicap…)
  • Etc.

Des rencontres praticiens-chercheurs
Le colloque s’adresse aux formateurs, enseignants chercheurs, ingénieurs et conseillers technopédagogiques, aux professionnels de la formation, aux praticiens, aux responsables d’entreprises, aux décideurs du domaine, aux étudiants et, de façon générale, à tous ceux qui sont attentifs aux évolutions des métiers et pratiques de la formation et, notamment, de la formation à distance. Le colloque accueillera des communications en session, des ateliers, des posters et des démonstrations. Les propositions de communication seront en langue française ou anglaise. Le colloque sera diffusé en direct sur Web.

Les communications
Seront acceptées des communications présentant des approches théoriques, méthodologiques ou empiriques, des études de cas et des analyses d’expériences. Afin de privilégier la qualité des échanges, ainsi que le nombre et la diversité des communications, celles-ci seront brèves (10 à 15 minutes).

  • Une proposition initiale sera rédigée sur 2 à 3 pages (7 000 caractères maximum espaces non compris), comportant si nécessaire, une bibliographie et une sitographie.
  • Le comité scientifique du colloque, après l’évaluation de la proposition, pourra demander des modifications. La longueur de la version définitive n’excédera pas 8 pages (25 000 caractères maximum, espaces non compris).
  • Cette dernière sera publiée dans les pré-actes, accessibles à tous les participants avant le colloque. Par la suite, les communicants qui souhaiteraient publier dans la revue DMS pourront enrichir leur texte proposé lors du colloque en vue d’une soumission dans un numéro spécial de la revue.

Les ateliers
Seront acceptées des propositions d’atelier visant à rassembler durant un temps limité (01:30) des acteurs du domaine, indépendamment de leur fonction ou de leur métier, autour d’une thématique, d’un retour expérience, d’une approche, d’une méthode qui touche le domaine de l'éducation, que ce soit en contexte d’enseignement-apprentissage ou de recherche.

  • La proposition initiale devra être rédigée sur 1-2 pages (5 000 caractères maximum, espaces non compris).
  • Elle présentera le titre et l’objet général de l’atelier, le caractère innovant de l’expérience, de la méthode ou de l’approche présentée, les objectifs poursuivis, un cadre théorique de référence si nécessaire, le déroulement, les résultats obtenus et les perspectives.
  • Le comité scientifique du colloque, après l’évaluation de la proposition, pourra demander des modifications. La longueur de la description définitive n’excédera pas 2 pages (5 000 caractères maximum, espaces non compris).
  • La version définitive sera publiée dans les pré-actes, accessibles à tous les participants avant le colloque.

Les posters et présentations
Seront acceptés des posters et des présentations portant sur un outil, un environnement virtuel, une expérimentation en cours de réalisation ou un projet de recherche. La dimension des posters ne devra pas excéder 120 X 60 cm. Les posters et les présentations seront accessibles durant les pauses tout au long du colloque. La présence des auteurs est requise.

  • La proposition initiale devra être rédigée sur 1 page (2 500 caractères maximum, espaces non compris).
  • Le comité scientifique du colloque, après l’évaluation de la proposition, pourra demander des modifications à son auteur. La longueur de la description définitive n’excédera pas 1 page (2 500 caractères maximum, espaces non compris).
  • La version définitive sera publiée dans les pré-actes, accessibles à tous les participants avant le colloque.

Date limite pour l'envoi des propositions initiales

16 mai 2018

Les propositions doivent être déposées sur la plateforme de soumission à l’adresse suivante : https://education4-1.sciencesconf.org